Office de Tourisme de la Ville ROVINJ

Jules Verne, le père de la littérature fantastique scientifique, à la recherche des paysages uniques de ses histoires, a situé une partie de son roman « Mathias Sandorf » à Rovinj. Et de nombreux autres écrivains des siècles précédents, tout comme lui, ont mis en exergue la ville de Rovinj et ses beautés avec admiration. En fait, on pourrait considérer de nombreuses histoires passées comme de véritables guides touristiques involontaires. Cette petite contrée antique est signalée pour la première fois (3ème siècle) dans les écrits de l’Anonyme de Ravenne, dès le 8ème siècle. Comme dans les temps qui sont désormais derrière nous, aujourd’hui encore, la nature originelle que nous pouvons encore entendre dans l’appel le plus prononcé de l’écrivain romain d’occasion avait ainsi formulé il y a deux millénaires : “En Istrie, les patriciens romains se sentaient comme des Dieux « …